Vie pratique

Pourquoi acheter en circuit court ?

De nos jours, dans un souci de développement durable, l’achat en circuit court est de plus en plus plébiscité. Le circuit court offre plusieurs avantages, non seulement pour les consommateurs, mais également pour les producteurs. Le point sur cet autre mode de distribution.

Qu’est-ce qu’on entend par « circuit court » ?

Avec ce mode de distribution, le consommateur achète des produits agricoles directement chez le producteur ou indirectement, avec au maximum un seul intermédiaire. Vous pouvez avoir plus de détails sur ce concept en visitant des sites spécialisés comme Savoir Conso. Au début, il concernait les produits agricoles, mais actuellement, il s’est étendu sur plusieurs produits. La majorité des produits de consommation peuvent maintenant être achetés en circuit court. Ainsi, vous pouvez vous procurer des fruits et légumes du potager, du lait et de la viande de la ferme, des œufs du poulailler, du miel de l’apiculture, du poisson de la pisciculture. Ce nouveau mode de distribution peut se décliner en plusieurs formes, à savoir : vente à la ferme, en épicerie associative, sur les marchés, en cueillette, à domicile ou à distance, le principe consistant toujours en une vente directe du producteur au consommateur ou à l’aide d’un seul intermédiaire. Les produits peuvent être proposés par un fermier, un agriculteur, un commerçant, un restaurateur ou d’autres professionnels.

Quels sont les avantages du circuit court ?

Le circuit court privilégie les produits locaux et renforce par la même occasion le lien entre les consommateurs et les producteurs locaux. Consommer local permet également de réaliser des économies au niveau du consommateur et du producteur, car certains maillons de la chaîne de distribution, les intermédiaires et les emballages sont réduits. La vente directe permet aux agriculteurs, éleveurs et producteurs de vendre au juste prix et de produire mieux, car leurs produits et leur travail sont valorisés et reconnus. Le circuit court apprend aux consommateurs de manger des produits de saison. Les produits proposés en circuit court sont la plupart des temps issus de l’agriculture raisonnée. Ils sont respectueux de l’environnement, car dénués de pesticide, vendus sans emballage sans trajets inutiles. Non seulement les consommateurs qui optent pour l’achat en circuit court peuvent avoir une traçabilité sur les produits qu’ils consomment, mais ils contribuent également à transmettre les valeurs du terroir et à soutenir l’économie et la vitalité sociale de la localité.

Y a-t-il des inconvénients au circuit court ?

Vendre en circuit court requiert le respect de plusieurs réglementations strictes, dont une réglementation sanitaire et une demande d’agrément, sous peine de sanction. Ce mode de distribution peut aussi impliquer une diversification des activités pour l’agriculteur ou le producteur, car en plus de son métier initial, il doit également exercer celui du vendeur ou recruter une autre personne. En principe, les produits proposés en circuit court doivent être issus d’une agriculture raisonnée. Il existe quand même des produits agricoles cultivés localement, mais hors saison et sous serre chauffée. Pour acheter les produits dont il a besoin, le consommateur doit quand même multiplier les déplacements si les points de distribution sont éparpillés.